Édito

Édito du 1er juin 2022

mercredi 1er juin 2022, par FRAMBÉRY-IACOBONE Alexandre, GONI Kassandra, VERDON Elia

Temps de lecture estimé : mn

L’équipe de la revue Crises et Société est ravie de vous présenter son premier numéro : Territoire(s) et Crises.

Le choix de cette thématique s’inscrit dans une actualité brûlante : guerre en Ukraine, gestion de la crise sanitaire, migrations, souveraineté numérique ...

Bien que l’écho avec l’actualité soit manifeste, cette thématique multidisciplinaire est traitée par les auteurs et chefs de chronique au-delà de ces différents enjeux.

Nos contributeurs, aux paysages scientifiques multiples, vous invitent à analyser, et parfois à réévaluer nos rapports aux territoires : par l’observation et le diagnostic des différentes crises territoriales et par la proposition de solutions pour endiguer et prévenir celles-ci.

Cette volonté de contrer les crises se retrouve également dans la vision d’une association : l’association 1000 Cafés, que nous avons pu rencontrer, à travers un entretien avec son Responsable co-construction et multi-services.

Nos articles, chroniques, et notre entretien, traduisent cette vision multidisciplinaire des crises territoriales.
Ces dynamiques, que notre premier numéro s’essaie à étudier, seront débattues avec les auteurs et chefs de chroniques, le 16 juin 2022, lors de notre première journée d’étude internationale.

Enfin, une revue ne serait rien sans contributeurs, sans Comité de lecture et sans chroniques. Nous profitons donc de ce premier numéro, pour remercier l’ensemble des contributeurs qui ont su nous faire confiance, en soumettant leurs articles, de grande qualité, dans une toute jeune revue. Nous souhaitons également remercier les membres de notre Comité scientifique, pour leurs conseils sages et avisés tout au long de la préparation de ce numéro – et des prochains ! –, mais également notre Comité de lecture qui nous permet de répondre aux meilleurs standards de scientificité et de rigueur académique. Nos sincères remerciements sont aussi adressés à nos chefs de chroniques qui font vivre la revue en-dehors des cadres plus classiques, ouvrant les perspectives sur la notion de crise. Pour finir, nous remercions le CERCCLE et l’IRM, centres de recherche qui ont su croire en notre projet et le financer dès ses prémices ; nous n’oublions pas non plus le soutien structurel et financier du département CHANGES, et du DETS.

Nous vous souhaitons donc, à toutes et à tous, une excellente lecture, et avons grand hâte de vous retrouver pour le second numéro, dont la sortie est prévue pour le mois de décembre 2022.

Direction de la revue

Attachée temporaire d’enseignements et de recherches, Kassandra Goni effectue ses travaux doctoraux au sein de l’Université de Bordeaux, rattachée au Centre d’Études et de Recherches Comparatives sur les Constitutions, les Libertés et l’État (CERCCLE). Elle travaille sur « L’article (...Lire la suite)

Titulaire d’un contrat doctoral interdisciplinaire, Elia Verdon effectue ses travaux doctoraux au sein de l’Université de Bordeaux, rattachée au Centre d’Études et de Recherches Comparatives sur les Constitutions, les Libertés et l’État et au Laboratoire Bordelais de Recherche en (...Lire la suite)

Titulaire d’un contrat doctoral, suivi par deux ans d’ATER, Alexandre Frambéry-Iacobone effectue ses travaux doctoraux au sein de l’université de Bordeaux. Il y termine une thèse sur « La recherche de l’intention criminel en droit pénal contemporain (XIXe-XXe siècles) », sous la (...Lire la suite)

Aussi dans ce Numéro

Entretien avec Aubin Egreteau, responsable co-construction et multiservices, 1000 cafés

Pourriez-vous commencer par vous présenter et décrire votre activité professionnelle pour 1000 cafés ? Je suis responsable de trois choses pour 1000 (...)

Les territoires ruraux de l’est du Québec à l’épreuve de la Covid-19. Marginalisation et exclusion sociale des personnes aînées ?

Depuis le début de la pandémie, les personnes âgées ont été identifiées comme étant parmi les plus à risque de développer des complications en cas de (...)